A LA UNE

NOCTURNE D'ÉTÉ AU PARC DE LA BROSSE

Théâtre, musique, danse et lecture, du crépuscule au clair de lune. Rendez-vous samedi 23 juin à 20h15  pour célébrer les pratiques artistiques amateurs.

Image - A la uneImage - A la une

Image - A la uneImage - A la une

Image - A la uneImage - A la une



 
Accueil Actualités Une désherbeuse au coin de la rue
Une désherbeuse au coin de la rue PDF Imprimer Envoyer

En ces temps bourgeonnants de printemps, où les herbes folles poussent sans compter, vous allez la croiser sans aucun doute au détour d'un trottoir, le long d'une allée sur votre chemin avec à sa tête un agent du service technique !


La commune a investi dans une désherbeuse à eau chaude dont l’achat a bénéficié d’une subvention de l’Agence de l’eau Seine Normandie à hauteur de 50 % du coût total, soit 15 000 euros. Ce nouvel outillage permet aux agents de gagner du temps vis-à-vis du travail de désherbage manuel notamment à la période de préparation du fleurissement. Silencieuse car elle fonctionne sur batterie, ne dégageant aucune vapeur ni de gaz, ni de fuel, la machine fonctionne à l’eau de pluie récupérée par la citerne enterrée dans les jardins de la mairie.

Notre commune sans pesticides

Le service technique s’est engagé dans une démarche de réduction des produits phytosanitaires sur les espaces publics avec un objectif « zero phyto ». Un plan de gestion des espaces publics généralise progressivement des méthodes de désherbage alternatives.

Depuis 2013, la réduction de l’emploi des produits s’est faite régulièrement jusqu’au seul emploi d’un produit naturel utilisé pour désherber le cimetière. La commune s’est également dotée, au fil du temps, de moyens mécaniques : mini-brosse métallique sur  débroussailleuse, balai brosse acier pour la voirie… La commune s’est également engagée à fournir annuellement à l’Agence de l’eau Seine Normandie, les éléments permettant d’apprécier les changements de pratiques engagés. Autre dispositif important pour atteindre l’objectif de bon état écologique, chimique et quantitatif des eaux de surface, l’adhésion à la Charte de Champigny. Cette dernière engage les signataires à participer à la reconquête de l’eau de la nappe de Champigny, à mettre en oeuvre une démarche progressive de réduction jusqu’à la suppression des produits phytosanitaires dans l’entretien des espaces publics pour lutter contre la pollution de l’eau, l’appauvrissement de la biodiversité et les répercussions sur la santé.

Deux fleurs à la boutonnière

Collégien et le service technique doublement décorés ! En octobre dernier, la commune s’est vue décerner une deuxième « fleur » au concours régional des villes et villages fleuris. Ce prix a été attribué grâce aux nouveaux aménagements fleuris mis en oeuvre par le service technique au printemps et en été l’année passée.

 

 

Nos jardins sans pesticides

Si la collectivité s’engage pour les espaces publics, il est important que les prises de conscience et les pratiques changent en profondeur du côté des jardins des particuliers.

Vous cultivez une balconnière, un bout de jardin, un potager, une pelouse ?

Sachez que tout herbicide, fongicide ou insecticide employé dans votre jardin (et même s’ils sont encore en vente libre…) contribue à polluer le sol, l’eau, a des répercussions sur la santé de votre famille et notamment des enfants et sur les petits animaux. Dans tous les cas, préférez les moyens mécaniques de désherbage, utilisez du paillage naturel, par exemple, et

surtout informez-vous. Pour vous aider, consultez le site www.jardiner-autrement.fr, le site référence pour jardiner sans pesticide réalisé par la Société nationale d’Horticulture de France soutenu par le ministère de l’Environnement.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Et aussi, pensez à "Végétaliser l'espace public, c'est permis" !

Un petit bout de terre vous plairait de cultiver ou de fleurir dans notre commune, pensez au Permis de végétaliser l'espace public !

Toutes les infos, >>>> ici