A LA UNE

Théâtre d'objets, à voir en famille

"Vivants, vivantes, sachez que la plus grande force du vampire est que personne ne croit en son existence!"... et pourtant Nosferatu s'installe à la Courée le samedi 30 et le dimanche 31 mars. 

Image - A la uneImage - A la une

Image - A la uneImage - A la une

Image - A la uneImage - A la une

Image - A la uneImage - A la une

Image - A la uneImage - A la une

Recevoir nos newsletters

S'abonner
 
La courée La courée Exposition de peinture
Exposition de peinture PDF Imprimer Envoyer

Tableau 02 light
jusqu'au 02.02.19 / entrée libre et gratuite

"FAUX MOUVEMENT"

par François Lecauchois


François Lecauchois est un artiste pluridisciplinaire. Il est marionnettiste mais, également cinéaste, homme de théâtre, peintre... et passionné. Depuis la fin du mois de novembre, la Courée a le plaisir d'accueillir une vingtaine de ses toiles originales réalisées autour de la question du mouvement dans une image fixe.

L'exposition proposée par François Lecauchois est une étape dans l'élaborationd'un mouvement créatif.

 

>> Quelques mots sur François Lecauchois...par François Lecauchois lui-même :

"François Lecauchois peint depuis de longues années, bien avant d’apprendre à écrire, et cela ne s’est jamais arrêté !
À partir de 1979, il entreprend également des études de cinéma.
En 2003 s’ajoute à la peinture, le dessin  d’humour, les spectacles de marionnettes, et un peu de documentaire selon l’envie, le temps… et beaucoup d’autres choses.
Le travail sur le mouvement a longtemps été une obsession, née de son expérience dans le cinéma, et des travaux de Eadweard Muybridge ou de Etienne-Jules Marey. Mais qu’est-ce que le mouvement dans une image figée, un tableau ou une sculpture ? Une nature morte peut elle transmettre une idée de mouvement ? Nous parlons souvent de mouvement pour signifier ce que l’on perçoit de dynamique dans une œuvre, par exemple : le mouvement ascendant de telle figure, le mouvement des couleurs… Il y a comme un mouvement interrompu, cassé… Alors que l’observateur est devant une image qui ne bouge pas, des personnages qu’un instantané a figés dans une pose éternelle, il serait alors plus pertinent de parler de la majesté de l’immobilisme. C’est probablement afin de répondre à quelques unes de ces questions, que François a travaillé sur le mouvement, sans toutefois être encore totalement au bout de ses peines. Cette exposition est une étape dans une longue élaboration,  une parenthèse dans un mouvement créatif qui ne cesse de se questionner."

-------------------------------------

Petit aperçu de l'exposition "FAUX MOUVEMENT"
tableau 03Tableau 01 light















 

--------------------------------------

 

> entrée libre et gratuite <
> renseignements : la Courée : 01 60 35 90 81 <
> ouverture au public : mardi & vendredi : 10h - 19h . mercredi, jeudi & samedi : 10h - 18h <