A LA UNE

Image - A la uneImage - A la une

Recevoir nos newsletters

S'abonner
 
La courée La courée À LIRE, À VOIR, À ÉCOUTER
À LIRE, À VOIR, À ÉCOUTER PDF Imprimer Envoyer

 selection bib livre en jeu
La toute nouvelle sélection de l'équipe de médiathèque n'attend plus que vous !

Livres, DVD, CD, bandes dessinées qui dévoilent d'autres courants et dessinent d'autres chemins de vie, singuliers mais pas si rares... Des histoires de genre...humain. Vous y trouverez notamment : "À moi seul bien des personnages" de John Irving, "Laurence Anyways" de Xavier Dolan,

"Mauvais genre" de Cholé Cruchaudet, "Suis-je encore vivante ?" de Grisélidis Réal, "Transformer" de Lou Reed, "King Kong Théorie" de Virginie Despentes...

irving
"À MOI SEUL BIEN DES PERSONNAGES"

de John Irving
éd. du Seuil, 2013

Nos désirs nous façonnent.
William, alias Bill, alias Billy nous annonce en avant-scène le roman de formation que nous sommes en train de lire, avec en exergue une citation de Shakespeare comme ouverture automatique de certaines portes du livre :
« Je joue donc à moi seul bien des personnages dont nul n’est satisfait ».

 

Le narrateur va nous confier son histoire plurielle, celle d’un éveil sexuel lié à une vocation d’écriture, celles des rencontres et des troubles en tout genre, celles des nœuds familiaux, celle de « l’ordre des mots qui le rendait fou ».

 

À la question : de quel genre es-tu ?, Bill pourrait répondre : humain, profondément et absolument humain. C’est même ainsi qu’il faut définir toutes ces personnes en guise de personnages que l’on rencontre chez Irving. Tous ces corps palpitants, si proches à la lecture qu’on croirait entendre leurs voix, sentir leurs élans. Le roman raconte : pour ceux qui aiment les histoires. Le roman réfère : pour ceux qui aiment les échos littéraires. Le roman délivre : les non-dits, les origines, le langage et ses troubles, l’écriture et le travestissement. A lui seul bien des plaisirs.

critique par Karine Fellemann, bibliothécaire