A LA UNE

[COVID 19] Confinement renforcé avril 2021

À partir du samedi 3 avril et pour 4 semaines, les mesures de freinage déjà en vigueur dans 19 départements seront étendues à tout le territoire métropolitain.

Image - A la uneImage - A la une

Image - A la uneImage - A la une

Recevoir nos newsletters

S'abonner

Collégien alerte SMS

S'abonner

social

 
Accueil Actualités Signature de la Charte de l'Engagement LGBT+
Signature de la Charte de l'Engagement LGBT+ PDF Imprimer Envoyer

Ce vendredi 5 mars 2021, la municipalité de Collégien et l’association L’Autre Cercle ont signé la Charte de L’engagement LGBT+.

 

Seuls des changements concrets des cultures, des organisations et des pratiques peuvent faire progresser les questions relatives à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre dans un contexte professionnel. Forte de ce constat et afin d’assurer un environnement de travail inclusif, l’Autre Cercle, association ayant pour objet de lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre, a créé en 2012, à l’initiative d’Accenture et avec la participation de grandes entreprises, la Charte de l’Engagement LGBT+ qui lie les employeurs publics et privés à leurs employé·e·s LGBT+ et non LGBT+.

 

Marc PINOTEAU, maire de Collégien, a souhaité marquer l’engagement de la ville de Collégien* dans ce combat collectif visant à lutter pour l’égalité de traitement entre les professionnels. Il s’agit d’un combat humaniste avant tout. L’engagement de la municipalité dans cette cause, en particulier, est aussi lié au fait qu’elle est moins identifiée et que les personnes sont sans doute moins protégées à ce jour que d’autres luttes pour l’égalité (couleur de peau, sexisme, etc.) et auxquelles la municipalité demeure, bien entendu, attentive. La collectivité n’a pas repéré de problématique particulière dans ses rangs. Il s’agit donc avant tout d’une action de prévention et d’un combat de conviction que le maire entend porter au niveau de ses collègues maires de l’agglomération de Marne-et-Gondoire afin de développer cet engagement collectif. L’adoption de cette charte s’inscrit dans une politique plus globale de lutte contre toutes formes de discriminations.

*À ce jour, six collectivités sont signataires en Île-de-France : Paris, Montigny-les-Cormeilles, Fontenay-sous-Bois, La Région Île-de-France, le conseil départemental de Seine-Saint-Denis, Saint-Denis sur 157 signataires en France.

Signature en présence de : Marc PINOTEAU, maire de Collégien, Florian BARATTE, président de L’Autre Cercle, Julien HAMY, vice-président de l’Autre Cercle, Ingrid MERRIEN LACLEF, représentante du personnel de la mairie de Collégien, Valentin LEROUX, directeur général des services de la mairie de Collégien, Nathalie BOURDON, conseillère municipale de Collégien

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

> Lire le discours du maire, Marc PINOTEAU

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

L'association L'Autre cercle

L’Autre Cercle est l’acteur français de référence qui œuvre pour l’inclusion des personnes LGBT+ dans le monde du travail. Créée en 1997, l’association loi 1901 reconnue d’intérêt général regroupe aujourd’hui plus de 400 de membres au sein de 13 antennes locales sur toute la France. L’Autre Cercle a pour mission d’accompagner les acteurs du management de la diversité et de l’inclusion du monde professionnel. L’Autre Cercle observe la situation des personnes LGBT+ dans le monde du travail et fait la promotion de ses actions et de ses valeurs afin de faire évoluer les mentalités.

> www.autrecercle.org

Mais ça veut dire quoi, LGBT+ ?

L’acronyme LGBT désigne les personnes lesbiennes, bisexuelles, gaies et transgenres. Le signe + est utilisé pour inclure les autres identités de genre et orientations sexuelles non majoritaires.

> Consultez les résultats de la 2e édition du Baromètre LGBT+ L’Autre Cercle-Ifop, avec le soutien de france.tv et PwC

Qu’est-ce qu’une discrimination ?

En droit, une discrimination est un traitement défavorable qui doit généralement remplir deux conditions cumulatives : être fondé sur un critère défini par la loi (sexe, âge, handicap…) et relever d’une situation visée par la loi (accès à un emploi, un service, un logement…). La loi définit 25 critères de discrimination (l’appartenance à une prétendue race, l’apparence physique, l’identité de genre, l’orientation sexuelle, etc.). Annoncé en décembre 2020 par le président de la République, le nouveau service de signalement et d’accompagnement des victimes de discriminations vient d’être officiellement lancé par le Défenseur de Droits. Ce nouveau service prend la forme d’un site antidiscriminations.fr doté d’un tchat et d’un accès sourd·e·s ou malentendant·e·s, ainsi que d’un numéro d’appel gratuit : le 39 28.
Sources > site du Défenseur des Droits