A LA UNE

Colore Collégien, c'est reparti !

Rendez-vous pour la grande course festive et ludique le dimanche 14 avril 2019. Début des inscriptions le mercredi 13 mars

Image - A la uneImage - A la une

Image - A la uneImage - A la une

Recevoir nos newsletters

S'abonner
 
Accueil Actualités Contre la fermeture de la classe de 6e section sportive du collège Victor Schœlcher
Contre la fermeture de la classe de 6e section sportive du collège Victor Schœlcher PDF Imprimer Envoyer

Jeudi 21 février 2019, les enseignants, soutenus par leurs élèves, étaient en grève pour dénoncer la suppression d’une classe de 6e, l’année prochaine, impliquant la disparition des sections sportives scolaires (football et tennis) et l’augmentation significative du nombre d’élèves par classe.

 

 

 

Marc Pinoteau, maire de Collégien et Guillaume Le Lay-Felzine, maire de Torcy, étaient présents devant le collège Victor Schœlcher pour leur apporter leur soutien ainsi que les parents d’élèves de la FCPE.

 

 

Cette mobilisation vise à dénoncer une logique comptable et à envoyer une alerte aux parents et aux citoyens de l’intérêt pédagogique et humain de ces filières favorisant la réussite et la mixité sociale.

Depuis 1997, plus de 250 élèves (d’horizons différents aux niveaux scolaires et géographiques) ont bénéficié  de ces sections sportives avec un emploi du temps aménagé pour concilier le travail scolaire et leur activité sportive. Plus de 20 élèves ont signé un contrat professionnel en Ligue 1, Ligue 2 ou à l’étranger. Certains d’entre eux sont même internationaux dans les équipes jeunes. Plusieurs générations ont participé aux championnats de France scolaires avec un titre de champion de France en football féminin et deux podiums en tennis. La plupart des élèves ayant suivi ce cursus travaille désormais dans le milieu du sport.

Cette fermeture de classe de 6e section sportive revient à renoncer à tous les objectifs poursuivis  depuis plus de 20 ans au sein du collège Victor Schœlcher en lien avec enseignants, éducateurs sportifs, chefs d’établissements, dirigeants de clubs et de nombreux partenaires sociaux.